Retour

L’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le plafond des titres-restaurant à 38€

Au 1er juillet, les cafés, restaurants et brasseries ont pu accueillir pleinement leurs hôtes sans contrainte de jauge mais ces mêmes établissements vont être soumis au pass sanitaire à partir de début août. Les contraintes ne sont pas finies !

Img 5809

Début juillet, le CREDOC a publié les résultats d’une étude qui confirme que les salariés qui disposent de titres-restaurant vont 5 fois plus au restaurant que ceux qui n’en ont pas. Car ce titre dédié à la pause déjeuner, trop souvent considéré comme un simple moyen de paiement, est l’expression d’un droit social qui donne du pouvoir d’achat dédié à la restauration, de manière égale, à tous les salariés d’une même entreprise.

Le titre-restaurant soutient la relance du secteur

« Il nous semble à l’UMIH nécessaire de rappeler le rôle du titre restaurant dans la relance de l’activité des restaurants car il se mesure concrètement. Utilisé par plus de 4 millions de salariés, le titre-restaurant représente 8 milliards d’euros injectés dans la consommation de proximité, soit 15 % du chiffre d’affaires* de la restauration commerciale. Dans certaines zones d’activité cela peut même atteindre 40 à 50% du CA. » précise Hubert Jan, Président branche restauration UMIH. 
Les mesures mises en place par les pouvoirs publics comme le doublement du plafond d’utilisation quotidien du titre (de 19€ à 38€) ont permis d’augmenter de 53 % le montant moyen des transactions dans la restauration commerciale. La possibilité d’utiliser ces titres le dimanche et les jours fériés a aussi largement contribué à faciliter le retour des salariés dans les restaurants. 
La prolongation de la validité des titres 2020 jusqu’à la fin du mois d’août devrait permettre de flécher 700 millions d’euros vers les restaurants en 2021. 

*(étude fidal kpmg 2017)

Aujourd’hui, l’organisation professionnelle de la restauration UMIH et le groupe Up s’interrogent, pourquoi s’arrêter là ?

Le titre-restaurant élément-clé de qualité de vie au travail et au télétravail

Au moment où les partenaires sociaux ont à optimiser le mode d’organisation du travail au sein des entreprises, ces derniers savent que le grand défi de la rentrée sera de recréer un collectif fort. Selon l’étude CREDOC, 82 % des salariés considèrent le titre-restaurant comme un élément de la qualité de vie au travail en ce qu’il représente une véritable marque de reconnaissance (82 %) ; participe au sentiment d’égalité (90 %) et à la cohésion (74 %) au sein de l’entreprise ; et qu’il permet de déconnecter au milieu de la journée de travail (69 %) pour mieux recharger ses batteries (79 %). 

« De notre point de vue, ces chiffres confirment la vocation sociale du titre-restaurant qui permet aux entreprises d’améliorer concrètement la vie quotidienne des salariés. C’est bien plus qu’un simple moyen de paiement, c’est un pacte social et local vertueux entre l’entreprise, ses salariés et les commerces de proximité au service de tous » déclare Julien Anglade Directeur général de Up France. 

Pour l’ensemble de ces raisons, l’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le doublement du plafond journalier d’utilisation du titre-restaurant.

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

Casclient lavieclaire
2 min

"La pause déjeuner est essentielle pour faire un break et mieux repartir !"

Géraldine Mocellin, DRH de La Vie Claire, entreprise cliente de la solution UpDéjeuner

Lire la suite
nutrition et confinement
2 min

Comment la pandémie a changé notre alimentation

Mangeons-nous mieux ou moins bien depuis que les mesures sanitaires ont bouleversé nos habitudes ? Éléments de réponse et conseils d'une nutritionniste pour mettre du sain dans son assiette.

Lire la suite
Visuel produit updejeuner
3 min

Télétravail et titres restaurant, le point de vue de l’avocat Roger Koskas

Alors que des décisions de justice contraires sont prises concernant les droits des travailleurs à bénéficier des titres-restaurant, l’avocat spécialiste en droit du travail, Roger Koskas, considère qu’ils relèvent des activités sociales et culturelles. Selon...

Lire la suite
replay webconférence alimentation
0 min

[WEBCONFERENCE] Le bien-manger accessible pour tous, utopie ou réalité ?

Le Groupe Up et son partenaire Bleu-Blanc-Cœur partagent la conviction que le consommateur, quels que soient son pouvoir d’achat et sa situation personnelle, doit avoir accès à une alimentation de...

Lire la suite
Bleu blanc coeur 1.png
2 min

Produire mieux et consommer sain avec Bleu-Blanc-Cœur

Depuis vingt ans, l'association regroupe producteurs agricoles, distributeurs et consommateurs pour garantir une meilleure alimentation, la santé animale et le respect de l'environnement.

Lire la suite
Le Reflet cuisine pour les étudiants
2 min

Des repas complets, frais et bons à un euro pour les étudiants

À Paris, le restaurant Le Reflet, connu pour employer des personnes porteuses de trisomie 21, a rouvert ses cuisines fin janvier en solidarité avec les étudiants, ces victimes collatérales de...

Lire la suite
La papotiere2
2 min

À La Papotière, on déjeune bilingue en langue des signes

Ce restaurant nantais a ouvert ses portes il y a un an avec un objectif : créer un lieu d'échange et d'insertion sociale et professionnelle pour les personnes sourdes.

Lire la suite
Visuel breve 5conseils pausedej
2 min

Les 5 règles pour des déjeuners équilibrés au bureau (ou en télétravail)

Au bureau (ou en télétravail), la pause déjeuner est parfois réduite à un repas pris sur le pouce devant un écran. Pourtant, le repas du midi est une étape essentielle...

Lire la suite
Jdjd dlq
2 min

L'accès à l'alimentation pour tous, un combat toujours d'actualité

Engagé aux côtés d’Action contre la Faim, le groupe Up appelle les entreprises et leurs salariés à se mobiliser et à faire don de leurs titres-restaurant pour soutenir les interventions...

Lire la suite