Retour

Les nouvelles habitudes alimentaires transforment nos restaurants

Adeptes de nouvelles habitudes alimentaires (manger local, végétarien etc.) et en recherche permanente de nouvelles expériences, les foodies d'aujourd'hui sont en train de remodeler la culture des restaurants telle que nous la connaissons. Exploration.

Alimentation1

Manger vite, mais manger bien

Selon le rapport “Eater’s Digest” de Havas, publié en 2016 et mené dans 37 pays du monde, 80% des participants choisissent leur alimentation pour rester en bonne santé. Parmi eux, les Millennials (ou génération Y), sont les plus paradoxaux. Ils recherchent une alimentation saine, mais ils sont aussi plus pressés que leurs aînés et préfèrent des “snackings” sains plutôt que de prendre des repas fixes. Les restaurateurs qui, eux, vendent des “vrais” repas, doivent donc s’adapter aux exigences de cette génération de consommateurs à la fois exigeants et pressés. C’est ainsi qu’on a vu apparaître des applications permettant aux clients de réserver leur table ou de commander en ligne pour n’avoir plus qu’à s’installer et déguster son repas sans attendre. Depuis quelques années, les restaurateurs se sont aussi massivement mis à préparer des plats à emporter, en ayant recours à des services de livraison comme Uber Eats ou Foodora. Mais l’on voit également arriver des initiatives comme Nestor, qui préfère tout gérer de A à Z et sollicite des chefs pour concocter des plats livrés chez leurs clients, ou au bureau.

Un appétit pour les expériences

Autre stratégie pour attirer cette clientèle exigeante dans les restaurants : miser sur l’expérience, le concept… et l’environnement. Selon une étude réalisée par le cabinet Food Service Vision auprès de 1000 personnes âgées de 18 à 35 ans sur leurs habitudes de consommation au restaurant, les répondants sont hédonistes quand ils sortent dîner. Ils aiment se faire plaisir (57%) tout en mangeant sainement (23%) et en consommant des produits locaux (53%) et bio (16%). L’objectif, c’est donc d’avoir accès à des expériences à la fois haut de gamme et accessibles. Ce que propose par exemple le restaurant Fulgurances à Paris, qui organise des résidences éphémères de chefs et transforme ainsi le restaurant un lieu de passage et d’expérimentation où l’on peut régulièrement revenir découvrir quelque chose de nouveau.

Une activité sociale

Autre stratégie porteuse : comprendre que les vies virtuelle et “réelle” des clients ne sont pas disjointes. Les expériences faites dans la vraie vie se retrouvent sur les réseaux sociaux, et les conseils lus en ligne informent les décisions de consommation. C’est peut-être par-dessus tout vrai quand il s’agit de dîner dehors. 

Selon l’étude de Food Service Vision, 72% des interrogés consultent le menu et les prix sur le site internet de l’établissement, et plus de la moitié sont sensibles à l’e-réputation de l’établissement (57%). Selon la même étude, 58% des Millennials ont déjà posté des photos de leurs plats sur les réseaux sociaux, participant à la vague de fond #foodporn qui ne laisse pas d’étonner les consommateurs plus âgés.

Un peu pour la blague peut-être, un peu pour faire parler d’elle certainement, la pizzeria parisienne Popolare propose ainsi une pizza un peu particulière : la regina Instagram. "Ce plat a été conçu en hommage au réseau social", explique à Mashable FR Victor Lugger, co-fondateur de Popolare.

Apprendre à faire soi-même

Aujourd’hui, la sortie au restaurant est donc une expérience éminemment sociale : parce qu’on y va avec des amis, certes, parce qu’on le partage en ligne, aussi, mais également parce qu’on veut en faire profiter les autres -- et pas seulement par photos interposées. D’après l’étude Eater’s Digest de Havas Media, les consommateurs aiment pouvoir reproduire les plats qui leur ont plu au restaurant. Dans la lignée des émissions de télévision à succès comme TopChef et MasterChef, les cours de cuisine dispensés par les restaurateurs eux-mêmes connaissent une véritable vogue depuis quelques années. Paradoxalement, la clé pour continuer à attirer les foodies au restaurant, c’est de leur proposer sans cesse de nouvelles recettes… qu’on leur apprend à copier.

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

Le Reflet cuisine pour les étudiants
2 min

Des repas complets, frais et bons à un euro pour les étudiants

À Paris, le restaurant Le Reflet, connu pour employer des personnes porteuses de trisomie 21, a rouvert ses cuisines fin janvier en solidarité avec les étudiants, ces victimes collatérales de...

Lire la suite
La papotiere2
2 min

À La Papotière, on déjeune bilingue en langue des signes

Ce restaurant nantais a ouvert ses portes il y a un an avec un objectif : créer un lieu d'échange et d'insertion sociale et professionnelle pour les personnes sourdes.

Lire la suite
Casclient lavieclaire
2 min

Témoignage DRH dans le cadre de la Semaine du Goût

Géraldine Mocellin, DRH de La Vie Claire, entreprise cliente de la solution UpDéjeuner

Lire la suite
Visuel breve 5conseils pausedej
2 min

Les 5 règles pour des déjeuners équilibrés au bureau (ou en télétravail)

Au bureau (ou en télétravail), la pause déjeuner est parfois réduite à un repas pris sur le pouce devant un écran. Pourtant, le repas du midi est une étape essentielle...

Lire la suite
Jdjd dlq
2 min

L'accès à l'alimentation pour tous, un combat toujours d'actualité

Engagé aux côtés d’Action contre la Faim, le groupe Up appelle les entreprises et leurs salariés à se mobiliser et à faire don de leurs titres-restaurant pour soutenir les interventions...

Lire la suite
Visuel produits locaux dlq
2 min

Produits bio et locaux vs voyages aux antipodes

Tous les jeudis, dans un espace mis à disposition par la direction de l’usine Bosch de Mondeville, la moitié des salariés vient récupérer le panier de produits locaux bio, commandé...

Lire la suite
Plafond titres restaurant demain
2 min

Le plafond des titres restaurant à 38 €, 7 jours sur 7 !

Depuis le 12 juin, pour répondre à la crise due au Covid-19, vous pouvez utiliser vos titres restaurant UpDéjeuner jusqu'à 38€ par jour, y compris le dimanche et les jours...

Lire la suite
Les habitues demain
2 min

Et si vous réserviez votre premier resto grâce à l'appli LesHabitués !

Pour soutenir les restaurateurs, le groupe Up met gratuitement à leur disposition l’appli LesHabitués. Par cette solution de compte crédité, les clients peuvent régler dès aujourd'hui les repas qu'ils partageront...

Lire la suite
Img 0875 demain.png
3 min

"Aider les utilisateurs de nos titres à mieux manger"

À l’occasion de notre participation au Salon International de l’Agriculture 2020 au côté de notre partenaire Bleu-Blanc-Cœur, François Barbey, Directeur du Marché des Services aux Commerçants de Up, rappelle les...

Lire la suite