Retour

Produits bio et locaux vs voyages aux antipodes

Tous les jeudis, dans un espace mis à disposition par la direction de l’usine Bosch de Mondeville, la moitié des salariés vient récupérer le panier de produits locaux bio, commandé à des prix très compétitifs.

Visuel produits locaux dlq

Il y a quatre ans, les élus du CSE de l’usine normande ont fait le choix de ne plus organiser de voyages en groupe annuel, pour prendre le temps de lancer à la place le projet d’un marché bio. Alors que le voyage ne concernait finalement qu’une dizaine de salariés pour un temps de préparation important, plus de moitié des 632 salariés passe aujourd’hui commande chaque mardi auprès des producteurs et artisans situés dans un rayon de dix kilomètres autour du site.

Un maraîcher, dont le CSE représente 80 000 € de chiffre d’affaires annuel, un fromager, un boulanger et un apiculteur livrent leurs commandes chaque jeudi, à des prix négociés et alignés sur ceux de la grande distribution. Acheter du bio garanti local sans avoir à se déplacer, à un prix très compétitif et sans subvention du CSE, tous les ingrédients du succès étaient réunis. Encore fallait-il que la direction accepte de mettre un local à disposition. Ce qui a été fait, dans le cadre de l’accord sur la qualité de vie au travail.

Un lieu de vie sociale 

« Chaque jeudi, le local devient un vrai lieu de vie sociale où les salariés de toutes les catégories s’échangent des bons plans et des conseils », se réjouit Laurent Vincent, représentant syndical CFDT, qui a partagé son expérience lors de la visio-conférence coorganisée par Up et Miroir Social le 3 juin sur le thème des nouvelles politiques sociales. À noter, pour l’anecdote, que c’est l’ancien local de la CGT (syndicat aujourd’hui disparu du paysage de l’usine) qui a été mis à disposition par la direction !

Si le mécanisme de ce marché bio est aujourd’hui bien huilé, les élus ont consacré beaucoup de temps à sa mise en place, depuis la sélection des partenaires, à la gestion des commandes en passant par les livraisons par un CSE qui assure un rôle de coordinateur et d’encaisseur central. Selon Laurent Vincent, « cela aurait été plus difficile si nous avions été en configuration de CSE car nous avons désormais beaucoup moins de temps ».

Un temps pourtant fort utile et susceptible d’inspirer d’autres élus au regard de la satisfaction des salariés à l’égard d’un service de proximité qui conjugue l’alimentaire et le social.

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

Casclient lavieclaire
2 min

"La pause déjeuner est essentielle pour faire un break et mieux repartir !"

Géraldine Mocellin, DRH de La Vie Claire, entreprise cliente de la solution UpDéjeuner

Lire la suite
Img 5809
2 min

L’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le plafond des titres-restaurant à 38€

Au 1er juillet, les cafés, restaurants et brasseries ont pu accueillir pleinement leurs hôtes sans contrainte de jauge mais ces mêmes établissements vont être soumis au pass sanitaire à partir...

Lire la suite
nutrition et confinement
2 min

Comment la pandémie a changé notre alimentation

Mangeons-nous mieux ou moins bien depuis que les mesures sanitaires ont bouleversé nos habitudes ? Éléments de réponse et conseils d'une nutritionniste pour mettre du sain dans son assiette.

Lire la suite
Visuel produit updejeuner
3 min

Télétravail et titres restaurant, le point de vue de l’avocat Roger Koskas

Alors que des décisions de justice contraires sont prises concernant les droits des travailleurs à bénéficier des titres-restaurant, l’avocat spécialiste en droit du travail, Roger Koskas, considère qu’ils relèvent des activités sociales et culturelles. Selon...

Lire la suite
replay webconférence alimentation
0 min

[WEBCONFERENCE] Le bien-manger accessible pour tous, utopie ou réalité ?

Le Groupe Up et son partenaire Bleu-Blanc-Cœur partagent la conviction que le consommateur, quels que soient son pouvoir d’achat et sa situation personnelle, doit avoir accès à une alimentation de...

Lire la suite
Bleu blanc coeur 1.png
2 min

Produire mieux et consommer sain avec Bleu-Blanc-Cœur

Depuis vingt ans, l'association regroupe producteurs agricoles, distributeurs et consommateurs pour garantir une meilleure alimentation, la santé animale et le respect de l'environnement.

Lire la suite
Le Reflet cuisine pour les étudiants
2 min

Des repas complets, frais et bons à un euro pour les étudiants

À Paris, le restaurant Le Reflet, connu pour employer des personnes porteuses de trisomie 21, a rouvert ses cuisines fin janvier en solidarité avec les étudiants, ces victimes collatérales de...

Lire la suite
La papotiere2
2 min

À La Papotière, on déjeune bilingue en langue des signes

Ce restaurant nantais a ouvert ses portes il y a un an avec un objectif : créer un lieu d'échange et d'insertion sociale et professionnelle pour les personnes sourdes.

Lire la suite
Visuel breve 5conseils pausedej
2 min

Les 5 règles pour des déjeuners équilibrés au bureau (ou en télétravail)

Au bureau (ou en télétravail), la pause déjeuner est parfois réduite à un repas pris sur le pouce devant un écran. Pourtant, le repas du midi est une étape essentielle...

Lire la suite