Retour

Comment la pandémie a changé notre alimentation

Mangeons-nous mieux ou moins bien depuis que les mesures sanitaires ont bouleversé nos habitudes ? Éléments de réponse et conseils d'une nutritionniste pour mettre du sain dans son assiette.

nutrition et confinement

Quel a été le sujet de conversation le plus commenté sur les réseaux sociaux en France en 2020 ? Pas le coronavirus, mais... la cuisine. Le contenu de nos assiettes et de nos casseroles a représenté 37% des conversations, selon une étude de l'institut Ipsos qui s'est penché pendant un an sur les habitudes alimentaires des Français depuis le premier confinement. Les conclusions : comme souvent, la population hexagonale n'est pas à un paradoxe près. Manger sain est devenu une priorité pour 70% d'entre nous. Le confinement, la généralisation du télétravail, la fermeture des restaurants et des cantines ont permis d'augmenter largement le « fait maison », comme l'a prouvé l'augmentation des achats de petit électroménager.

Trop d'ingrédients ultra raffinés

Et pourtant... Plus d'un tiers des Français déclarent avoir pris du poids sur les deux mois du premier confinement (+1,8 kg en moyenne). La faute à la diminution de l'activité physique et au grignotage pour compenser l'ennui et le stress, selon une étude Nutrinet- Santé. Corinne Saudreau, infirmière de formation, diplômée en nutrition, constate ce paradoxe dans ses consultations. « Il existe une vraie demande de fait maison. On est inondé d'émissions culinaires et de messages sur la santé mais, derrière, il y a une incompréhension. Certaines personnes cuisinent et s'étonnent de prendre du poids malgré tout. Je m'aperçois qu'elles utilisent principalement des ingrédients transformés sans le savoir. Les pâtes en sont un, par exemple - elles sont faites à partir de farine - alors que le boulgour non. Quand on cuisine des ingrédients ultra raffinés, on perd l'impact positif du fait maison pur et dur. »

Tendance au « batch cooking »

Face au manque de temps et d'argent le plus souvent invoqué pour manger des plats préparés, Corinne Saudreau a des réponses simples. Elle cite en exemple la tendance du « batch cooking » qui consiste à cuisiner en quelques heures les repas pour toute la semaine. « Cela permet d'oublier le blues du dimanche soir et les infos anxiogènes en s'accordant du temps en cuisine. Il suffit de faire un menu hebdomadaire, les courses en conséquence et de tout mettre en boîte. » Cela permet également la « rotation alimentaire » nécessaire à l'équilibre et à la santé ! Le site mangerbouger.fr (programme national nutrition santé), qui a vu sa fréquentation augmenter de 60% durant le premier confinement, propose des recettes « en 2-2 » qui coûtent deux euros et prennent deux minutes (ou presque). De quoi répondre aussi à l'obstacle du coût de l'alimentation saine, d'autant que les titres-restaurant sont acceptés dans la plupart des supérettes, moyennes et grandes surface jusqu'à 19 euros par jour.

Cuisiner les légumineuses 

« Pour les repas du midi, il est tout à fait possible de se préparer rapidement une salade composée, avec un œuf ou du blanc de poulet, des carottes, des amandes, souligne la nutritionniste. Ou bien de grignoter tout cela plutôt qu'un sandwich. » Les légumineuses (haricots, fèves, pois, lentilles corail...) se préparent facilement et sont savoureuses avec des légumes, en ratatouille, toastées... Non raffinés, ces aliments assurent d’excellents apports nutritionnels et évitent de possibles carences. Un argument d'autant plus important que la pandémie de Covid-19 a renforcé le souci des Français de ménager leurs défenses immunitaires.

« Il ne faut jamais oublier que notre alimentation, les nutriments qu'on apporte, sont le socle de notre santé », souligne Corinne Saudreau.

 Pour aller plus loin, vous pouvez revoir la webconférence organisée avec le Mouvement Up, à laquelle participait Corinne Saudreau.

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

Casclient lavieclaire
2 min

"La pause déjeuner est essentielle pour faire un break et mieux repartir !"

Géraldine Mocellin, DRH de La Vie Claire, entreprise cliente de la solution UpDéjeuner

Lire la suite
Img 5809
2 min

L’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le plafond des titres-restaurant à 38€

Au 1er juillet, les cafés, restaurants et brasseries ont pu accueillir pleinement leurs hôtes sans contrainte de jauge mais ces mêmes établissements vont être soumis au pass sanitaire à partir...

Lire la suite
Visuel produit updejeuner
3 min

Télétravail et titres restaurant, le point de vue de l’avocat Roger Koskas

Alors que des décisions de justice contraires sont prises concernant les droits des travailleurs à bénéficier des titres-restaurant, l’avocat spécialiste en droit du travail, Roger Koskas, considère qu’ils relèvent des activités sociales et culturelles. Selon...

Lire la suite
replay webconférence alimentation
0 min

[WEBCONFERENCE] Le bien-manger accessible pour tous, utopie ou réalité ?

Le Groupe Up et son partenaire Bleu-Blanc-Cœur partagent la conviction que le consommateur, quels que soient son pouvoir d’achat et sa situation personnelle, doit avoir accès à une alimentation de...

Lire la suite
Bleu blanc coeur 1.png
2 min

Produire mieux et consommer sain avec Bleu-Blanc-Cœur

Depuis vingt ans, l'association regroupe producteurs agricoles, distributeurs et consommateurs pour garantir une meilleure alimentation, la santé animale et le respect de l'environnement.

Lire la suite
Le Reflet cuisine pour les étudiants
2 min

Des repas complets, frais et bons à un euro pour les étudiants

À Paris, le restaurant Le Reflet, connu pour employer des personnes porteuses de trisomie 21, a rouvert ses cuisines fin janvier en solidarité avec les étudiants, ces victimes collatérales de...

Lire la suite
La papotiere2
2 min

À La Papotière, on déjeune bilingue en langue des signes

Ce restaurant nantais a ouvert ses portes il y a un an avec un objectif : créer un lieu d'échange et d'insertion sociale et professionnelle pour les personnes sourdes.

Lire la suite
Visuel breve 5conseils pausedej
2 min

Les 5 règles pour des déjeuners équilibrés au bureau (ou en télétravail)

Au bureau (ou en télétravail), la pause déjeuner est parfois réduite à un repas pris sur le pouce devant un écran. Pourtant, le repas du midi est une étape essentielle...

Lire la suite
Jdjd dlq
2 min

L'accès à l'alimentation pour tous, un combat toujours d'actualité

Engagé aux côtés d’Action contre la Faim, le groupe Up appelle les entreprises et leurs salariés à se mobiliser et à faire don de leurs titres-restaurant pour soutenir les interventions...

Lire la suite