Retour

Trois questions à Vincent Monadé, président du Centre national du livre

" On est sur le chemin de quelque chose de révolutionnaire dans la façon d'appréhender la lecture "

Vincent Monadé

président du Centre national du livre

Vincent Monadé est le président du Centre national du livre (CNL), un établissement public dont la vocation et le rôle sont de soutenir l’ensemble de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothèques, promoteurs du livre et de la lecture). Il nous explique quels sont les grands enjeux d’avenir pour le livre, et comment le numérique transforme notre rapport à la lecture et à l’écriture.

LD

Quels sont les grands enjeux d’avenir pour le livre ?

ED

La précarisation des auteurs, la transmission des entreprises d’édition indépendante et la rénovation des entreprises de libraire pour que les boutiques soient accueillantes, claires, belles… Ce sont les enjeux fondamentaux du livre aujourd’hui.

LD

Quelles actions le CNL mène-t-il pour soutenir la chaîne du livre ?

ED

Pour les auteurs, nous accordons des bourses de création, de 3500 à 28 000€. Pour les éditeurs, il y a deux types d’aide : l’aide à la publication et l’aide à la traduction, dans les deux sens. Les libraires sont aidés soit par des prêts à taux zéro pour la reprise ou la transmission de la boutique, soit par des subventions pour la mise en avant de leur fonds ou l’organisation de leur fonds. Nous aidons aussi les festivals de la vie littéraire et les médiathèques. Toutes les demandes d’aide sont étudiées par 17 commissions, qui se réunissent trois fois par an. Notre budget d’aide est de 26,3 millions d’euros par an environ.

LD

Quelles observations faites-vous sur le rapport à la lecture, et sur la manière dont le numérique le transforme ?

ED

Les gens lisent et les grands lecteurs baissent. Ce sont les deux constats réels qu’on peut faire, le reste c’est du ressenti. Sur le numérique, le livre numérique homothétique, c’est-à-dire qui reprend exactement le contenu du livre imprimé, n’a aucun intérêt, sauf en mobilité. En revanche, en termes d’écriture c’est très différent : l’écriture sur des blogs, l’auto-publication, la fanfiction, cela peut nous amener de nouveaux auteurs. C’est un lieu de formation fabuleux pour les nouveaux auteurs. Ce qui change profondément aussi, c’est la manière dont on vend les livres : on voit la disparition de la presse traditionnelle comme puissance de recommandation, et le plébiscite de la recommandation par les pairs et non plus par les sachants. Le numérique opère donc une révolution copernicienne dans la commercialisation de nos livres. Pour revenir aux livres eux-mêmes, ce qui m’intéresse énormément ce sont les livres enrichis, comme Les Super-héros détestent les artichauts, de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez chez Albin Michel, ou L'Homme-Volcan de Mathias Malzieu, il y a quelques années, qui est le premier que j’ai vu qui m’a bluffé. On est sur le chemin de quelque chose de révolutionnaire dans la façon d’appréhender la lecture. Il peut se produire plein d’inventions que le simple fait d’imprimer ne permettait pas. Mais les investissements pour ce type de livres sont très lourds : en plus de l’auteur, il faut un studio d’animation et de jeux vidéo, un réalisateur, un graphiste… Tant qu’il n’y aura pas de public ces ouvrages seront difficiles à produire, et en même temps il ne peut pas y avoir de public sans offre. C’est un peu le serpent qui se mord la queue.

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

F.Mantovani/Gallimard
2 min

"Sans livres, il n’y a pas d’évolution personnelle ni de formation intellectuelle possible"

Auteur notamment des Choses humaines, de l'Insouciance, de La Domination, Karine Tuil témoigne de son attachement aux libraires et aux librairies, en tant que lectrice et en tant que romancière....

Lire la suite
Visuel culture se reinvente dlq
3 min

Confinement, couvre-feu : le monde de la culture s'adapte

Les mesures sanitaires frappent durement le monde de la culture depuis presque un an. Pourtant, nombreux sont les artistes et institutions qui réinventent leur art pour continuer à se produire...

Lire la suite
20210115 webinaire culturel dlq
2 min

Les nuits de la lecture se réinventent en 2021

L'événement proposé par le Ministère de la Culture s'étendra cette année sur quatre jours et propose de nombreuses possibilités numériques de célébrer la lecture sous toutes ses formes.

Lire la suite
Caroline Simons (c) Le Rire Médecin
6 min

Le Rire Médecin, des artistes essentiels auprès des enfants malades

Grâce au jeu et à l’imaginaire, les clowns du Rire Médecin participent à adoucir le quotidien des enfants hospitalisés. Rencontre avec sa fondatrice, Caroline Simonds, qui évoque, pour le groupe...

Lire la suite
visuel anlci
1 min

Lutter contre l'illettrisme se joue aussi dans le monde du travail

L'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme organisait début décembre le festival "Coopérons contre l'illettrisme". Parmi les événements digitaux proposés, l'une des tables rondes traitait de cette thématique dans le monde...

Lire la suite
1619 slpj salon20 rs facebook cover 2050x780px 20201112 15h w 762x428 c default
2 min

Up au Salon du livre et de la presse jeunesse

Revu, adapté et renouvelé pour se faufiler dans les contraintes strictes de la crise sanitaire, le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis n’est pas si différent...

Lire la suite
Epassjeunes
2 min

La culture et le sport dans la poche avec le e.pass Jeunes

Sous la forme d’un portefeuille numérique, la solution du groupe Up propose aux jeunes dès 15 ans de nombreux avantages pour leurs pratiques culturelles et de loisirs. Une façon pour...

Lire la suite
Art libraire bois colombes
2 min

L'acte d'achat en librairie est devenu plus militant

Nathalie Iris tient depuis quinze ans la libraire "Mots en Marge", à La Garenne-Colombes (92). Elle revient sur cette rentrée 2020 pas comme les autres avec les suites du confinement...

Lire la suite
Bd2020 bilan cnl dlq new
2 min

La BD comme « porte d'entrée vers la lecture plaisir »

Avec l'Année de la BD 2020, malgré la crise sanitaire et le confinement, le Centre national du livre accompagne les Français à la découverte du neuvième art au travers d’événements populaires, en ligne...

Lire la suite