Retour

Le Forfait Mobilités Durables en cinq questions

Sept Français sur dix choisissent encore la voiture pour leur trajet domicile-travail. Avec ce nouveau forfait, les employeurs privés et publics disposent d’un outil pour encourager l’adoption de mobilités douces.

forfait mobilités durables avec Up

Un Forfait Mobilités Durables, pour quoi faire ?

Pour leurs trajets domicile-travail, 74 % des actifs français utilisent encore leur voiture et 16 % les transports en commun, selon l'Insee. Seuls 8 % d'entre eux ont recours aux modes de transport doux (6 % à la marche et 2 % au vélo). Le Forfait Mobilités Durables mis en place par décret en mai 2020 vise à réduire le recours à la voiture individuelle pour les trajets domicile-travail afin de réduire l’empreinte carbone des déplacements. Ce dispositif permet aux employeurs de prendre en charge une partie des dépenses liées à l'achat, l'entretien ou la location d'un mode de déplacement moins émetteur de CO2 : le vélo, le vélo à assistance électrique (VAE), le covoiturage, les transports en commun (hors abonnements), et les systèmes de mobilité partagée comme les vélos, scooters électriques et trottinettes en libre-service ou l'autopartage électrique. Les engins de déplacement personnels (trottinette, monoroue etc.) ne sont en revanche pas éligibles à ce dispositif.

C'est pour qui ?

Les salariés du privé, comme les agents du public, qu'ils soient en CDI ou en CDD, à temps plein ou à temps partiel, les intérimaires, les apprentis, les stagiaires. Si l'employeur décide de mettre en place le Forfait, tous les salariés doivent pouvoir en bénéficier.

C'est combien ?

Le Forfait Mobilités Durables peut aller jusqu'à 500 euros par an et par salarié dans les entreprises privées et 200 euros pour les agents des trois fonctions publiques (État, collectivités territoriales et hôpital). Ces sommes sont totalement exemptées d'impôts et de charges, pour les salariés comme pour les employeurs. Le montant du forfait, ses modalités et ses critères d'attribution sont déterminés par un accord d'entreprise ou par accord de branche. Il est par ailleurs cumulable avec la participation obligatoire de l'employeur à 50% au moins de l'abonnement aux transports en commun.

Ce forfait est-il obligatoire ?

Il est obligatoire dans la fonction publique et doit désormais être abordé dans le cadre du dialogue social dans les entreprises. Du point de vue des salariés, le confort du trajet domicile-travail est un paramètre de la qualité de vie au travail et ce forfait peut être considéré comme un avantage social y contribuant. Du point de vue des employeurs, la mobilité des salariés est un sujet pris en compte dans la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises et des services publics. Proposer ce forfait est par ailleurs un facteur d'attractivité et de fidélisation des talents.

Comment le mettre en place ?

L'aide financière peut être versée directement sur les bulletins de salaire, moyennant des justificatifs de dépense ou une attestation sur l'honneur de la part du salarié. Les employés peuvent aussi émettre des notes de frais. Enfin, le forfait peut être proposé sous forme de carte de paiement, que le salarié dépensera quand et comme il en a besoin, à la manière des titres déjeuners. Cette méthode a pour autre avantage, pour l'employeur, d'en externaliser la gestion et donc de lui simplifier la vie.

Up et Betterway s’associent pour accélérer la mobilité durable des salariés

Alors que la mobilité doit désormais être abordée lors des négociations sociales obligatoires, le groupe Up s’associe à Betterway pour proposer aux entreprises une solution innovante facilitant la mise en œuvre et la gestion du Forfait Mobilités Durables.

Concrètement, l'offre développée par la start-up comporte la première carte permettant au salarié de payer directement tous les moyens de transport autorisés dans le cadre du Forfait Mobilités Durables, mais également son abonnement au transport en commun. De son côté, l’employeur dispose d'une plateforme de gestion intuitive et paramétrable, pour piloter l’évolution de sa politique de mobilité vertueuse d’un point de vue RH et RSE.

En proposant la solution Betterway, le groupe Up, émetteur historique de titres restaurant (UpDéjeuner) et de cartes cadeaux (UpCadhoc), complète son offre digitale de services prépayés affectés à des usages et à des univers de consommation. L’empreinte carbone des entreprises est un sujet auquel la Coopérative souhaitait apporter une solution efficace et engageante, à l’image des valeurs et des engagements de l’économie sociale et solidaire dont elle est un acteur majeur. C'est désormais chose faite.

Lire le communiqué de presse

Chez up, nous concevons les solutions du quotidien qui contribuent à la vitalité des organisations et au bien-être des individus
Vous souhaitez en savoir plus sur nos engagements ?
Rendez-vous sur up.coop

Sur le même thème

2 min

« Notre objectif est d’améliorer le bilan carbone des activités du CSE »

Le plus important CSE de Capgemini a mis en place une commission d’éco-citoyenneté avec un budget spécifique où siège un représentant de chacun des syndicats. Interview de son secrétaire, Didier...

Lire la suite
Cse environnement
2 min

Une place à prendre pour le dialogue social environnemental

Les CSE peuvent être acteurs de la transition écologique des entreprises. C'est la conviction de la Convention citoyenne pour le climat qui en a fait l’une de ses propositions.

Lire la suite
Visuel produits locaux dlq
2 min

Produits bio et locaux vs voyages aux antipodes

Tous les jeudis, dans un espace mis à disposition par la direction de l’usine Bosch de Mondeville, la moitié des salariés vient récupérer le panier de produits locaux bio, commandé...

Lire la suite
Visuel ce dlq
2 min

Développement local : le rôle à jouer des CSE

Naturellement, les CSE contribuent au développement territorial à travers les activités qu’ils portent. La récente visio-conférence organisée par Up a illustré à quel point leurs élus étaient bien conscients de...

Lire la suite
Img 0875 demain.png
3 min

"Aider les utilisateurs de nos titres à mieux manger"

À l’occasion de notre participation au Salon International de l’Agriculture 2020 au côté de notre partenaire Bleu-Blanc-Cœur, François Barbey, Directeur du Marché des Services aux Commerçants de Up, rappelle les...

Lire la suite
Biocycle.png
4 min

“À tout grand enjeu mondial, une réponse locale doit être apportée”

Rencontre avec Jean-François Recco, fondateur de Biocycle, une association d'intérêt général qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaires.

Lire la suite
Up conf transition alimentaire.png
2 min

"Chez Up, nous avons un rôle à jouer dans la transition alimentaire"

Rencontre avec Arnaud Breuil, Directeur Partenariats et Coopération du groupe Up, à l'occasion de la conférence coorganisée par le groupe Up et le Groupe SOS sur le thème de la transition...

Lire la suite
Img 1267 format.png
3 min

Scopéli vise l'accès à une alimentation locale et bio pour tous

Un magasin pas comme les autres a ouvert ses portes en avril 2019 en Loire-Atlantique. Ici, les clients sont aussi les propriétaires. Scopéli vise à permettre au plus grand nombre...

Lire la suite
Supermarche
2 min

Bienvenue dans le supermarché du futur

Les courses en ligne n’ont pas tué la visite au supermarché ou chez les commerçants du coin. Selon un test réalisé par Capital.fr à l’été 2017, les services de livraison...

Lire la suite